Beauté - Ask the Doctor

Comment prendre soin de ses seins et de son décolleté ?

24 août 2017

Symbole ultime de féminité, les seins méritent autant d’attention que le visage ou les cheveux. Mais comment en prendre soin pour leur assurer douceur, tenue et santé ? Voici quelques conseils pour une poitrine au top.

Une peau douce et tonique

Pour afficher un décolleté bien lisse et des seins toniques, il ne faut pas négliger sa routine de soin ! La peau de la poitrine contient très peu de glandes sébacées, elle a donc tendance à souffrir de déshydratation et à se froisser rapidement (et ce encore plus l’été, à cause des UVA qui abîment l’épiderme).

Après la douche, on prend donc le temps de masser son buste avec une huile/crème nourrissante pour le corps ou avec un soin spécialement formulé pour repulper et raffermir la poitrine. Et comme il n’est jamais trop tôt pour essayer de lutter contre la gravité, on applique le produit en effectuant des mouvements circulaires ascendants avec le plat des mains, de la base des seins jusqu’au cou.

Un dernier petit conseil pour la route : on n’hésite pas à terminer sa douche par un petit jet d’eau froide pour tonifier la peau et booster la microcirculation. Pour les plus frileuses, un gant passé sous l’eau glacée est déjà un bon début.

Un soutien-gorge adapté

Bien choisir son soutien-gorge est important pour se sentir au top dans ses vêtements. Quels que soient le volume et la forme de ses seins, le soutif’ parfait doit être confortable tout en emboitant parfaitement la poitrine.

Les petits seins peuvent opter pour des modèles sans armatures, comme la bralette, ou craquer pour un soutien-gorge push-up pour donner l’impression d’un décolleté plus avantageux. Les poitrines moyennes peuvent tout porter, du petit triangle sans armatures aux corbeilles pigeonnantes. Quant aux décolletés généreux, des modèles bien emboitants seront plus adaptés pour maintenir et sublimer la poitrine. En général, plus le bonnet est élevé plus les bretelles du soutien-gorge doivent êtres larges pour pouvoir maintenir la poitrine sans blesser les épaules.

Le corps changeant sans cesse, on n’hésite pas à se faire remesurer tous les ans pour être sûre de sa taille et on prend le temps d’essayer avant d’acheter, surtout si c’est une marque ou un modèle dont on n’a pas l’habitude.

Un suivi santé régulier

Le cancer du sein est le cancer féminin le plus répandu (1 femme sur 8) et le deuxième qui touche le plus de monde, juste derrière le cancer de la prostate. Il se développe le plus souvent autour de 60 ans mais de plus en plus de jeunes femmes sont concernées. Lorsqu’il est détecté tôt, le cancer du sein se soigne bien, on ne néglige donc pas son rendez-vous annuel chez le gynécologue pour (entre autres) une palpation de la poitrine servant à déceler d’éventuelles anomalies.

Chez soi, une fois par mois après la survenue des règles, on peut ausculter ses seins grâce à une technique d’auto-palpation toute simple : debout face à un miroir, on commence par vérifier que ses seins ne présentent aucune crevasse ni zone de desquamation, et qu’aucun écoulement provenant du mamelon n’est à signaler. Ensuite, on lève le bras droit et on palpe le sein (aisselle et mamelon compris) associé en posant les doigts de la main opposée à plat et en effectuant de petits cercles. Il faut rechercher une sensation de grosseur ou de boule au niveau de la peau. Une fois le sein droit examiné, on réitère cette gestuelle sur le sein gauche. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à prendre rendez-vous chez un médecin pour un examen plus poussé.

Illustration : Célia Pigner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *