Beauté - Ask the Doctor

Comment se débarrasser des points noirs ?

14 novembre 2016

Comment se débarrasser des points noirs ?

Le point noir est l’ennemi n°1 des peaux mixtes à grasses. Très sociable (et un peu collant), il élit généralement domicile en plein milieu du visage, sur la zone-T, et n’est jamais pressé de s’en aller.

Mais à quoi est dû ce fameux point noir et surtout comment s’en débarrasser au plus vite ? Voici quelques conseils pour retrouver des pores bien nets en un seul petit coup de tire-comédon.

Qu’est-ce qu’un point noir ?

Les points noirs, aussi appelés comédons ouverts, sont le résultat d’une accumulation excessive de sébum et de cellules mortes dans les pores de la peau. Au contact de l’air, ils s’oxydent et prennent une teinte grisâtre peu esthétique.

Ces « bouchons de sébum » surgissent la plupart du temps sur le nez et le menton mais peuvent aussi coloniser le front et les contours de la bouche.

Les peaux mixtes à grasses, ces petites chanceuses, sont les plus sujettes aux points noirs mais il n’est pas rare qu’une peau déshydratée ait à faire face à leur apparition. En plus d’un facteur génétique, le manque de sommeil, le stress, la pollution ou encore un démaquillage trop superficiel peuvent aussi avoir comme conséquence la multiplication des comédons.

Comment s’en débarrasser ?

Il existe plusieurs techniques pour éliminer les points noirs. D’abord, on ne les tripote pas, sous peine qu’ils s’infectent et se transforment en boutons d’acné beaucoup moins discrets. Si on veut vraiment les extraire, on utilise un tire-comédons. Vendu en pharmacie et en parfumerie, ce petit objet ressemble un peu à un instrument de torture du Moyen Âge mais il s’avère très doué pour déloger l’amas de sébum emprisonné dans le pore.

Moins radical mais vraiment efficace sur le long terme, le masque purifiant est un allié de taille pour faire la peau aux points noirs. Une fois par semaine, on s’offre une pause digne d’un institut de beauté en gommant son visage puis en appliquant un masque à base d’argile verte, blanche ou rose pour désincruster les pores et affiner le grain de peau.

qyehdx4x3kipf90ihvjnr6g8o1_1280

Une fois par mois, on offre un bain de vapeur à son visage pour dilater les pores et liquéfier les bouchons de sébum en formation. Pour ce faire, on place sa tête au dessus d’une casserole d’eau bouillante pendant une dizaine de minutes, en essayant, bien évidemment, de ne pas la renverser sur ses genoux. Pour un soin complet, on peut ensuite procéder au gommage et à l’application du masque.

Dernier produit pas révolutionnaire mais quand même bien utile, le patch anti-comédons ! Il se place sur le nez, le menton et le front pendant dix minutes et aspire littéralement le sébum. Une fois le patch retiré, c’est toute une forêt de filaments de sébum qu’on peut apercevoir à sa surface. À la fois crade et jouissif !

Comment éviter les futurs points noirs ?

Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, voici quelques réflexes à adopter pour éviter l’apparition des points noirs :

  • On adopte une routine de nettoyage adaptée à son type de peau. Exit les cosmétiques estampillés « anti-imperfections », souvent trop agressifs, on privilégie plutôt des formules douces et sans savon.
  • On traite quotidiennement les zones à risque avec une lotion ou une crème à base d’acides de fruits pour exfolier la peau et empêcher le sébum et les cellules mortes de bouchonner.
  • On évite les produits de maquillage du teint trop épais et les bases siliconées pour ne pas empêcher la peau de respirer.
Illustration : Célia Pigner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *