Beauté - Ask the Doctor

Comment désaltérer et repulper sa peau déshydratée ?

24 avril 2018

Les dermatologues ne cessent de le rabâcher (à raison) : une jolie peau, c’est d’abord une peau bien hydratée. Pour être en pleine santé, sa teneur en eau doit rester stable, sinon bonjour la mine toute fripée !

Malheureusement, la déshydratation cutanée est un souci assez commun qui peut toucher même la plus assidue des beauty addicts. Voici donc quelques conseils pour désaltérer et repulper une peau déshydratée.

Qu’est-ce qu’une peau déshydratée ?

Contrairement à la peau grasse, qui produit trop de sébum, ou encore à la peau sèche, qui manque de lipides, la peau déshydratée n’est pas un type de peau à part entière. En effet, la déshydratation est une condition le plus souvent liée à des éléments extérieurs comme la pollution ou une routine de soin inadaptée. On peut tout à fait avoir une peau mixte ou acnéique et souffrir de déshydratation cutanée, l’un n’empêche pas l’autre et la « double peine » est assez fréquente.

La peau déshydratée se caractérise par une sensation d’inconfort après le nettoyage ou encore après une exposition prolongée au froid ou aux UV. Le manque d’éclat, un toucher rugueux et l’apparition de squames et même de petits boutons font aussi partie du lot gagnant.

Comment désaltérer sa peau assoiffée ?

La déshydratation est un état passager réversible, c’est à dire qu’en adoptant de nouvelles habitudes (ou en bannisssant d’anciennes manies) et en utilisant des produits cosmétiques adaptés, on peut réussir à retrouver une peau rebondie et lisse sans trop grandes difficultés.

De petits efforts au quotidien

Respecter certaines règles d’hygiène de vie peut déjà donner de bons résultats sur la qualité de la peau. Boire beaucoup d’eau, éviter les bains bouillants ou encore fuir les environnements surchauffés ou trop climatisés sont autant de petits efforts qui auront des effets bénéfiques à long terme sur l’hydratation cutanée : lorsqu’elle n’est pas altérée par des agressions extérieures, la couche cornée joue un rôle de barrière protectrice et empêche l’eau présente dans la peau de s’évaporer. Lui laisser un peu de répit, c’est permettre à l’eau présente dans le derme de circuler jusqu’à l’épiderme, et donc à ce dernier d’être irrigué.

Une routine de soin pro-hydratation

Dans sa salle de bain, inutile de bazarder entièrement sa routine beauté actuelle : quelques petits ajouts ou modifications devraient suffire à rééquilibrer la peau. A chacune de choisir les options les plus adaptées à ses besoins.

Au quotidien, pour démaquiller et nettoyer son visage, on opte pour un lait tout doux ou pour un nettoyant à l’eau sans savon. Le but est de débarrasser la peau du maquillage et des impuretés sans la décaper. Juste avant son soin hydratant, on applique un sérum fortement dosé en acide hyaluronique et/ou en aloe vera par légères pressions sur l’ensemble du visage. Ces actifs sont reconnus depuis de nombreuses années pour leurs vertus lissantes et repulpantes. Le soir, on peut aussi troquer sa crème habituelle contre une huile riche en acides gras essentiels afin d’aider la barrière cutanée à se reconstituer.

Occasionnellement, une à deux fois par semaine, on offre un vrai bain de jouvence à sa peau en laissant poser un masque hydratant sur son joli minois, sans oublier le cou et le décolleté. Enfin, dès que la peau tiraille, après le nettoyage comme à tout moment de la journée, on n’hésite pas à vaporiser une brume hydratante pour lui rendre sa souplesse et la gorger en eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *