Mode - Découvertes

Les sacs tressés en cuir et plastique recyclé de PAWÓ

3 août 2017

Lancée en août 2016, PAWÓ, qui veut dire « sac » dans un dialecte maya, fait partie de ces nouvelles marques de maroquinerie à l’identité forte qui proposent des créations artisanales de qualité tout en s’engageant durablement pour les communautés qui les produisent.

PAWÓ, entre tradition et modernité

C’est en visitant la ville haut perchée d’Oaxaca au Mexique, connue pour son architecture et son patrimoine culturel fabuleux, que les deux françaises expatriées Laura Urquijo et Laure des Lyons, travaillant alors dans les milieux des médias et du marketing, flashent sur un panier en plastique tressé, traditionnellement utilisé par les autochtones pour faire le marché.

L’idée de transformer ce sac typique, pratique et solide, en véritable accessoire mode germe rapidement dans l’esprit créatif des deux amies. Pièces de cuir, couleurs lumineuses, motifs originaux… Chaque sac est unique et pensé pour s’adapter au look et au style de vie des Latino-Américaines comme des Européennes.

Une production responsable et solidaire

Les sacs PAWÓ, qui sont réalisés à partir de plastique recyclé, sont tressés dans la région d’Oaxaca par des hommes des communautés rurales isolées ainsi que par des prisonniers. Le tissage des différents modèles nécessite beaucoup de force, c’est pourquoi leur production est confiée à la gent masculine. En leur offrant cette opportunité, Laure et Laura permettent aux collectivités de se développer économiquement et aux détenus de préparer leur réinsertion professionnelle.

Une fois tissés, les sacs sont peaufinés dans un atelier de maroquinerie à Mexico, le but étant de promouvoir le savoir-faire local et l’artisanat mexicain à toutes les étapes de la création, des matières première jusqu’aux finitions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *