Beauté - Ask the Doctor

La rose en cosmétique, un ingrédient star aux mille vertus

6 janvier 2017

La rose en cosmétique, un ingrédient star aux mille vertus

La rose, symbole d’amour et de beauté, fait partie des fleurs les plus utilisées en cosmétique. Plébiscitée pour son parfum enivrant et ultra féminin, elle possède aussi de nombreuses vertus belle peau et chevelure de reine, ainsi qu’un fort pouvoir relaxant et défatiguant.

A la fois reine du jardin et chouchoute de la salle de bain, zoom sur cet ingrédient star qui n’a pas fini de squatter les routines beauté.

Une utilisation ancestrale

La rose, qui fait partie des plantes les plus cultivées au monde, est utilisée depuis l’Antiquité pour son parfum envoûtant et ses qualités cosmétiques. Dans l’Égypte antique, les hommes et les femmes avaient l’habitude de faire macérer des pétales de rose dans de l’huile et d’appliquer ce mélange sur leur peau pour la parfumer et la protéger des agressions extérieures.

Au Xe siècle, les Perses mettent au point une technique de distillation par entraînement à la vapeur d’eau qui rend possible l’extraction de l’huile essentielle contenue dans les cellules végétales. Très ingénieuse, cette méthode permet de récupérer l’essence de rose mais aussi son coproduit, l’eau de rose. Très vite, l’huile essentielle de rose et son hydrolat sont plébiscités par la parfumerie mais aussi par la médecine, qui s’en sert pour soigner les maux de la cour et des riches commerçants.

Au Moyen-Age, l’utilisation de l’eau de rose et de l’essence de rose se démocratise et les hommes comme les femmes les utilisent pour entretenir l’éclat de leur teint et aider à la cicatrisation de la peau. D’abord utilisés bruts, ils viennent rapidement enrichir la composition de produits cosmétiques plus complexes. La célèbre eau de Hongrie d’Elisabeth de Pologne, qui lui aurait permis de conserver sa grande beauté jusqu’à sa mort (et de se faire demander en épousailles à 72 ans par un jeunot), est d’ailleurs composée en grande partie d’eau de rose.

Crèmes, savons, lait de toilette… A partir du XVIIe siècle, la rose devient incontournable et s’invite dans toutes les préparations cosmétiques. Aujourd’hui encore, elle continue de faire rêver les plus grands parfumeurs et est loin d’avoir révélé tous ses secrets.

Des vertus tonifiantes et anti-âge

L’essence de rose et son hydrolat possèdent des propriétés cosmétiques à la fois différentes et complémentaires. On les retrouve dans de nombreux produits de beauté et d’hygiène pour le visage et pour le corps.

L’essence de rose

L’huile essentielle de rose est riche en acides gras essentiels et en antioxydants, ce qui en fait l’alliée des peaux sèches et fatiguées. Elle est aussi reconnue pour ses vertus apaisantes et anti-inflammatoires.

Après une longue journée, on n’hésite pas à rajouter quelques gouttes d’essence de rose dans son bain pour relaxer les tension musculaires et apaiser l’esprit.

L’eau de rose

L’eau de rose, quant à elle, est particulièrement appréciée par les peaux mixtes grâce à ses propriétés astringentes et tonifiantes. Il n’y a pas plus naturel pour purifier l’épiderme en douceur et lui donner de l’éclat.

Bon à savoir : l’eau de rose pure peut être aussi utilisée en cuisine, pour aromatiser des pâtisseries maison ou encore du thé glacé et de la limonade.

2 commentaires

    La Rose est vraiment très bien doux et sensuelle j’aimerait avoir un conseil pour mon corps set que je dois utiliser

    Je vous félicite pour le travail remarquable que vous faites pour cette plante de rose aimable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *