Mode - Ask the Doctor

La salopette : on ose ou on oublie ?

11 août 2016

La salopette : on ose ou on oublie ?

Après un retour fulgurant l’été dernier, la salopette fait cette année encore partie des pièces phares de la saison. Mais avec son petit côté ouvrier de chantier, elle est loin de faire l’unanimité. Voici donc quelques conseils pour y voir plus clair et, pourquoi pas, se lancer !

La salopette longue, la plus délicate

Comme sa cousine la combinaison, la salopette est un vêtement ultra confort très agréable à porter. Cette saison, on la choisit sobre, et on évite les trous et autres ourlets effilochés so 2015.

Il existe des modèles adaptés à toutes les morphologies, mais le mieux est d’éviter une coupe trop large, sous peine de passer pour la présidente du fan club de Coluche. Pour allonger la silhouette, on la roule légèrement sur les chevilles, et si les brindilles peuvent l’associer à des petites baskets, les filles plus curvy opteront pour une paire de compensées ou des sandales à talons.

Selon son style et son âge, on peut l’associer à un crop top, un débardeur uni ou une jolie chemise blanche – mais surtout pas à carreaux pour éviter la dégaine de bûcheron, bien plus plus sexy sur MacGyver que sur soi !

La salopette short, la plus facile

La salopette short est idéale pour les petits gabarits, qui gagneront à dévoiler leurs jolies gambettes. Elle se porte comme la combishort, plutôt avec des sandales plates ou des petites baskets.

En vacances, elle peut être enfilée simplement au-dessus d’un bikini pour aller à la plage, ou accompagnée d’une jolie marinière pour un look casual et tendance. Blanche, noire, en denim clair ou foncé, la salopette short se décline plus facilement que sa grande sœur la version longue.

conseils-mode-comment-porter-salopette-2

La salopette jupe, la plus girly

Plus féminine que ses petites copines, la salopette jupe est un très bon compromis pour celles qui auraient un peu peur de se lancer. Avec elle, pas de risque de ressembler à Super Mario !

Pour un look encore plus mode et romantique, on peut marier sa petite robe salopette en denim à un top Bardot, ou encore à un bandeau brassière pour faire grimper la température façon clip d’Enrique Iglesias !

Alors, on ose ou on oublie ?

Certes, la salopette est une pièce délicate à porter, mais avec quelques précautions d’usage, aucune raison de s’en priver !

Pour ne pas se planter, le plus important est d’éviter les clichés et le premier degré. Une paire de talons, un haut un peu sexy, voilà les secrets d’un look réussi !

Illustration : Célia Pigner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *