Beauté - Ask the Doctor

Comment apaiser
un coup de soleil ?

16 août 2016

Comment apaiser <br>un coup de soleil ?

Dès les premiers rayons de soleil, on a tendance à se ruer sur son transat dans l’espoir d’afficher rapidement une peau dorée comme un brugnon. Mais sur un épiderme qui n’a pas été caressé par les UV depuis plusieurs mois, à la place du hâle sexy, on ne récolte souvent rien d’autre qu’un gros et douloureux coup de soleil.

Voici donc quelques conseils pour éteindre le feu et éviter de cramer à nouveau lors de sa prochaine séance de bronzette.

Qu’est-ce qu’un coup de soleil ?

Le coup de soleil, aussi appelé érythème actinique (atchoum) est une brûlure de la peau qui se traduit, selon la gravité, par des plaques rouges et douloureuses, des cloques et parfois même de la fièvre et des maux de tête.

Les responsables ? Les ultraviolets, essentiellement les UVB, qui pénètrent dans l’épiderme et endommagent les cellules plus ou moins profondément, pouvant aller jusqu’à la formation d’un cancer de la peau, le tant redouté mélanome.

Le temps de guérison d’un coup de soleil varie en fonction du degré de la brûlure. En général, il faut compter une à deux semaines, après un éventuel épisode de desquamation. Eh oui, glamour à souhait !

Comment apaiser sa peau ?

En cas de coup de soleil, il est essentiel d’adopter rapidement les bons gestes pour soulager sa peau inflammée et la réparer.

Après avoir quitté le lieu du crime, on passe tout de suite la zone brûlée sous l’eau froide pour stopper la cuisson. On n’hésite pas à prendre une douche si le coup de soleil se situe dans un endroit difficile d’accès comme la nuque ou le milieu du dos.

Sur une peau sèche, on applique ensuite une bonne dose de crème après-soleil ou de Biafine, toujours très efficace pour calmer l’épiderme et favoriser la cicatrisation.

Le reste de la journée, on boit beaucoup d’eau et on fait confiance à son brumisateur d’eau thermale pour geler la douleur dès que le besoin s’en fait sentir. Si on n’a pas de brumisateur à portée de main, un yaourt nature appliqué en couche épaisse sur le coup de soleil permettra d’apaiser l’inflammation.

Attention quand même : si ces petites astuces fonctionnent pour des brûlures légères, elles ne seront pas efficaces sur des lésions plus importantes. Il vaut mieux consulter un médecin dès que la zone brûlée est très étendue (plus de 10% de la surface totale du corps) et en cas de grosses cloques ou de signes d’infection.

coup-soleil-conseils-beaute

Comment éviter les coups de soleil ?

Après avoir ressemblé à un gros homard ankylosé pendant quelques jours, on a rarement envie de réitérer l’expérience ! Pour éviter de cuir à nouveau, on mise donc sur une crème solaire indice 30 à 50+, selon son phototype. On renouvelle l’application toutes les deux heures et après chaque baignade ou crise de transpi.

Evidemment, on évite de faire bronzette aux heures les plus chaudes et on recommence à s’exposer petit à petit ! Dosage is key !

Illustration : Célia Pigner

1 commentaire

    très bon conseil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *