Mode - Ask the Doctor

Comment porter la combinaison façon bleu de travail avec style ?

3 mai 2018

Comment porter la combinaison façon bleu de travail avec style ?

Autrefois dédiée à la protection des ouvriers et des travailleurs manuels, la combinaison façon bleu de travail est de plus en plus plébiscitée hors des usines et des ateliers. Voici quelques conseils pour l’adopter avec style ce printemps 2018.

Comment choisir ma combinaison de worker ?

Le fameux « bleu de travail » a été inventé au moment de la révolution industrielle pour protéger les ouvriers des accidents dus à la mécanisation des méthodes de production. A l’origine, il était fabriqué en coton épais, un tissu isolant et absorbant particulièrement résistant au lavage, et sa couleur bleu de Prusse avait l’intérêt d’être peu salissante. Si la coupe, la composition et la couleur du vêtement se sont modifiées au fil des années selon les professions et l’évolution du code du travail, le modèle initial, brut et sans fioritures, est celui qui a le plus inspiré les créateurs de mode, de Marithé + François Girbaud à Carolina Ritzler en passant par la marque de prêt-à-porter Naf Naf.

Aujourd’hui, à moins de se fournir directement chez un fabricant de vêtements professionnels, la combinaison de worker star des podiums n’a plus grand chose à voir avec celle de l’ouvrier Renault des années 1930, et c’est tant mieux pour la silhouette ! Au moment de choisir sa combi, deux impératifs s’imposent : le tissu doit être assez épais pour offrir une bonne tenue (et protéger des coups de vent printaniers) et le modèle doit comporter une ceinture (ou présenter des passants) pour marquer la taille.

Comment porter le bleu de travail avec style ?

Pour une silhouette à la fois féminine et décontractée, on choisit une combinaison à manches longues ou manches 3/4 (faciles à retrousser en cas de petit coup de chaud) dans une teinte neutre comme le beige, le gris, le kaki ou le bleu marine. Si on se sent d’humeur aventureuse, on peut aussi tenter le rose plus ou moins soutenu, le blanc ou encore la toile de jean pour un look particulièrement photogénique.

Selon la température extérieure, on enfile un fin col roulé ou un t-shirt à col rond afin de tenir la poitrine au chaud. La combi de worker se porte seule, sans veste ni imperméable, on fait donc attention à ne pas attraper froid par excès de coquetterie. Pour le reste de la tenue, une paire de bottines à talons ou de baskets blanches et un mini sac porté en bandoulière suffiront à accessoiriser ce bleu de travail nouvelle génération.

Même si elle a beaucoup de style, la combinaison de travailleur manuel est à réserver aux déjeuners entre copines et aux rendez-vous professionnels informels. Pour le soir ou pour un événement chic, on optera pour une combi-pantalon plus habillée, dans un tissu précieux comme la soie et présentant quelques empiècements de dentelle ou des découpes flatteuses.

Illustration : Célia Pigner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *