Beauté - Ask the Doctor

Le blush crème, le secret makeup
pour un teint frais et lumineux

6 avril 2018

Avec la tendance maquillage du teint glowy, les textures crémeuses sont plébiscitées aussi bien par les pros du pinceau que par les makeup artists du dimanche. Quel que soit son type de peau, le blush crème fait partie des produits qui illuminent instantanément le visage et donnent bonne mine tout en sachant rester discrets. Voici quelques conseils pour l’apprivoiser et profiter de son effet coup de fouet toute l’année.

Le blush crème, qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, ce qui distingue le blush crème de ses cousins les fards à joues poudreux ou liquides, c’est sa texture fondante, qui se travaille facilement au doigt ou avec un pinceau. Le plus souvent, il est présenté dans un petit pot ou sous forme de stick.

Selon la formule choisie, le blush crème peut être plus ou moins pigmenté et offrir un rendu velouté, presque mat, comme très lumineux. On s’en servirait presque à la place de son rouge à lèvres ! Ces similitudes entre les deux produits font d’ailleurs que certains blush crème sont présentés comme de véritables 2-en-1, capables de sublimer à la fois le teint et la bouche.

Comment bien appliquer son blush crème ?

Pour appliquer son blush crème comme une pro et avoir tous les jours l’air de revenir d’une balade champêtre, il y a deux techniques : fondre le produit sur la peau avec ses doigts ou le déposer à l’aide d’un pinceau en poils synthétiques ou d’une éponge à maquillage. Aucune de ces deux méthodes n’est mieux que l’autre, c’est avant tout une question de préférence : certaines personnes aiment sentir la matière s’étirer sous leurs doigts, d’autres préfèrent la commodité d’un accessoire.

Pour un joli rendu frais et naturel, on pose son blush crème sur la partie haute de la joue, soit directement après avoir hydraté sa peau, soit à la suite de sa crème teintée ou de son fond de teint fluide. Pour éviter d’avoir la main trop lourde, le mieux est de commencer avec très peu de matière et d’en rajouter au fur et à mesure pour intensifier la couleur. Il sera toujours plus facile de remettre un peu de blush que d’essayer d’en enlever en se frottant la joue avec un mouchoir…

Illustration : Célia Pigner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *